ACTUALITÉS

Informations

New Holland ne commercialisera plus de matériels de travaux publics, ceux-ci devenant le domaine exclusif de la marque Case

27/10/2016

 

La marque du groupe Case-New Holland conservera des petits matériels qu’elle vendra à travers le réseau agricole.

New Holland ne commercialisera plus de matériels de travaux publics, ceux-ci devenant le domaine exclusif de la marque Case. En revanche New Holland continuera à vendre des petits matériels, à destination du réseau agricole.

 

« New Holland Construction développera une stratégie de proximité grâce à l’excellente capillarité de son réseau agricole avec près d’une centaine de distributeurs partout en France. Dans cette nouvelle organisation, Case Construction devient le porte-drapeau de CNH Industrial dans le domaine des engins de chantier, notamment Europe où la compétition technologique et économique est la plus rude », confirme Andy Blandford, le nouveau vice-président de CNH Industrial.

 

La mise en place de cette stratégie sera progressive car « cette évolution est en cours et respecte bien évidemment les contrats de distribution que nous avons avec chacun de nos distributeurs en Europe » précise le fabricant. En France les principaux distributeurs de la marque New Holland, comme Payant et Blanchard, avaient déjà pris leurs précautions en signant cette année avec le japonais Kobelco. Ils continueront donc à vendre des pelles, mais perdent au passage d’autres matériels comme les chargeuses sur pneus ou les bouteurs.

 

Un long feuilleton

 

Cette décision est loin d’être une surprise puisque cette stratégie est appliquée aux États-Unis depuis un an. Elle constitue le nouvel épisode d’un long feuilleton.

Au début des années 2000, le groupe Case-New Holland, propriété du groupe Fiat, s’articule autour d’une activité agricole et d’une activité d’engins de travaux publics elle-même constituées par 3 marques relativement indépendantes : Case, Fiat-Hitachi, et O&K. Après la rupture du contrat entre Fiat et Hitachi en 2001, les différentes gammes ont commencé à fusionner. O&K a purement et simplement disparu, le nom « Fiat » a été remplacé par « New Holland », des usines ont été regroupées (provoquant la fermeture en 2003 de l’usine française de Crépy-en-Valois) et les machines autrefois distinctes ne se différenciaient plus que par leur couleur. Seules les pelles étaient encore différentes : celles de Case fabriquées en partenariat avec Sumitomo et celles de New-Holland fabriquées avec Kobelco. Or cette association a volé en éclat en 2013 alors que celle avec Sumitomo était reconduite. Dès lors soit Case et New Holland vendaient un catalogue provenant du même groupe via différent réseaux, soit l’une des deux marques disparaissait. C’est cette option qui a été retenue.